Comment libérer le potentiel de ses équipes ?



Dans sa quête de performance, les entreprises cherchent légitimement les meilleurs leviers d’action. Progressivement, développer le potentiel de ses équipes s’impose comme un levier essentiel. En effet, pour atteindre ses objectifs et constituer une véritable dream team, le management ne peut faire fait l’impasse sur une réflexion profonde sur sa capacité à engager et développer le potentiel de son équipe. Elle doit même aller plus loin encore et instaurer une ambiance de travail favorisant l’implication de tous.


Comment obtenir l’implication de son équipe ? Quelle méthodologie adopter pour fixer des objectifs à ses collaborateurs ? Comment répondre aux besoins de reconnaissance des salariés ? Des questions essentielles auxquelles nous vous proposons de répondre pour réussir à libérer le potentiel de vos équipes.



Obtenir l’implication de son équipe


Le management vertical a peu à peu cédé sa place à un management dit horizontal. Ce type de management place l’implication des collaborateurs au cœur de la réussite collective. Comment augmenter le niveau d’implication de ses collaborateurs ? Comment engager les membres de son équipe ?



Favoriser l’écoute active

L’écoute active consiste à savoir écouter, en toute sincérité, tout en cherchant à comprendre le point de vue de son interlocuteur. Cette posture permet de comprendre les besoins de celui en face, tout en augmentant son sentiment de considération. Le manager peut ainsi favoriser la confiance en soi de son collaborateur tout en faisant évoluer ses compétences, dans une ambiance de travail motivante.



Construire une communication interne vertueuse

Pour se sentir pleinement investis dans la vie de l’entreprise, les salariés ont besoin d’un espace virtuel ou physique au sein duquel ils peuvent s’exprimer et participer aux décisions impactant la vie de l’entreprise.

Cette démarche a pour effet de renforcer le sentiment d’appartenance et donner encore plus envie de s’engager dans un projet fédérateur.



Miser sur les valeurs de votre entreprise

La motivation est le pendant de l’implication. En effet, l’un ne va pas sans l’autre. L’implication donne l’impulsion nécessaire à l’action. Pour s’impliquer, le salarié a besoin de trouver du sens dans ses actions. Ce sens est, quant à lui, intrinsèquement lié à ses valeurs personnelles. Plus il se retrouve dans les valeurs de l’entreprise, et plus il s’impliquera naturellement.




Fixer des objectifs SMART


L’objectif de la méthode SMART

Que l’on soit manager ou non, mener des projets avec succès n’est pas toujours aisé. La méthode SMART facilite la gestion de projet en adoptant des objectifs atteignables et pensés intelligemment.

SMART correspond à l’acronyme :

- Spécifique ;

- Mesurable ;

- Ambitieux ;

- Réaliste ;

- Temporel.


Adopter la méthode SMART en entreprise

La méthode SMART n’a pas pour finalité de définir les objectifs d’un projet mais plutôt les sous-objectifs de celui-ci. Aux différentes phases d’un projet, la méthode SMART permet donc de mettre en lumière les points d’attention, les buts de tel objectif ainsi que le délai de réalisation.


L’intérêt de la méthode SMART

La méthode SMART permet de mieux suivre l’avancement d’un projet et une meilleure répartition des ressources (humaines et matérielles). Par ailleurs, cette méthode a fait ses preuves en matière de motivation des équipes. En effet, en fixant des objectifs ambitieux mais réalistes, les salariés ne sont pas découragés face à l’ampleur de leur mission.



Pratiquer la communication non violente

Précisions sur la communication non violente

Théorisée par Marshall Rosenberg au cours des années 1970, la communication non violente (CNV) part du postulat que la bienveillance est naturellement ancrée en nous. Par conséquent, la violence verbale ou physique n’est que le fruit de nos conditionnements éducatifs.

La communication non violente se propose donc de nous réapprendre à tenir compte de notre naturel.


Elle nous invite à

- observer ;

- tenir compte de ce que nous éprouvons ;

- apprendre à exprimer nos besoins ;

- formuler des demandes claires et compréhensibles de nos interlocuteurs.


La communication non violente en entreprise

La communication non violente permet de :

- Désamorcer plus facilement un conflit, voire le résoudre en amont ;

- Clarifier une demande ou un besoin ;

- Rendre plus fluide le travail des membres de l’équipe.


De manière générale, la CNV permet de simplifier les demandes des uns et des autres et d'agir plus en amont sur les attendus du travail réalisé par chacun.


Cependant, pour que le succès soit bien au rendez-vous, il reste important que manager et membres de l’équipe s'impliquent. Cela nécessite aussi que chacun accepte de remettre en question sa manière de communiquer, et adopte un langage tenant compte des rapports avec les autres.




Gérer le manque de reconnaissance au travail

Légitimement, les salariés ressentent le besoin d’être reconnus dans leur travail. Il s’agit d’un levier important de l’engagement collaborateur.


Ce besoin de reconnaissance impacte sensiblement le niveau de bonheur des individus. En entreprise, la reconnaissance se manifeste de différentes manières :

- voir son travail mis en avant ;

- obtenir la promotion tant espérée ;

- monter en compétences grâce à une formation prise en charge par l’employeur, etc.


Se sentir reconnu dans son travail permet donc d’être plus en confiance et motivé. En outre, cette reconnaissance des efforts mobilise les autres membres de l’équipe et a un impact significatif sur le taux d’absentéisme.


Identifier l’origine du mécontentement

Le mécontentement et le manque de reconnaissance qui en découlent sont liés à des émotions et à des sentiments suscités par une situation donnée. On peut alors ressentir de la honte, de l’injustice, de l’indignation, de l’envie, etc. Il y a alors un décalage entre la valeur que l’on se donne et la valeur accordée par notre interlocuteur.


Ce sentiment qu’on ne nous accorde pas ou peu d’importance peut être source de mal-être et de souffrance au travail. Parvenir à mieux gérer son stress et ses émotions devient alors primordial.


Pour agir en amont, le management devra donc être particulièrement attentif aux conditions de travail de ses collaborateurs. Il peut se poser des questions telles que :

- Le travail en lui-même est-il suffisamment stimulant ?

- La rémunération accordée est-elle cohérente avec les exigences du poste et ses évolutions ?

- Mon collaborateur dispose-t-il de moyens suffisants pour mener sa mission à bien ?


Développer un management bienveillant et une ambiance de travail saine et stimulante

L’aspect relationnel du management est un vecteur puissant d’amélioration de la performance et de bien-être au travail.

Ainsi, le management aura tout intérêt à instaurer des moments d’échanges individuels avec ses salariés, et pas uniquement lors des entretiens professionnels. Ces temps d’échanges et d’écoute sont importants pour mieux se connaître et que chaque membre de l’équipe ait envie de s’investir davantage dans ses missions.

Outre le fait de se sentir important, l’attention accordée par le manager renforce le sentiment d’appartenance et l’envie de voir converger projet personnel et projet professionnel.



Ce qu’il faut retenir

Développer le potentiel de ses collaborateurs va bien au-delà de la simple question de la rémunération. Les évolutions du monde du travail et des attentes des salariés imposent aux entreprises de penser leur vision pour agir stratégiquement et dynamiser leur évolution.


Bonheur et performance au travail ne sont pas des notions antinomiques. Elles se complètent pour libérer naturellement le potentiel des membres de l’entreprise.


✔︎ La Méthode TMA vous accompagne de façon pragmatique à agir sur les leviers de réussite en alliant les performances collectives de l’entreprise et l’accomplissement individuel des membres de l’organisation.


N’hésitez pas à vous inscrire à notre prochain webinar dans lequel nous vous dévoilerons les 10 facteurs de succès pour une gestion des talents efficace.












43 vues