< Retour au blog

Le babyfoot est dépassé ! Ou comment insuffler une véritable culture d’entreprise positive ?


Au côté de concepts comme la marque employeur et le sens au travail, on retrouve désormais en top liste le concept de culture d’entreprise. Pourtant, nous sommes encore nombreux à avoir une vision réductrice de la culture d’entreprise. Une culture d’entreprise forte, impactante et positive va bien au-delà du simple babyfoot au milieu de l’open-space ou des canettes de soda à volonté. 😁


Les nouvelles formes de management et le full-remote qui tendent à s’imposer ont replacé la culture d’entreprise au cœur des réflexions stratégiques de celle-ci.


Au programme :

✔️ Qu’est-ce que la culture d’entreprise ?

✔️ Pourquoi faut-il penser sa culture d’entreprise ? Bénéfices et enjeux

✔️ Comment déployer une culture d’entreprise forte et positive ? Étapes et exemples concrets pour y voir clair


Qu’est-ce que la culture d’entreprise ?

Ce que n’est pas la culture d’entreprise

La culture d’entreprise ne consiste pas à regarder ce qui se fait chez le concurrent puis de se l’approprier. Étant donné ses implications, la culture d’entreprise doit refléter les valeurs qui vous sont chères. Il faut donc veiller à ce que les discours RH et managériales soient le plus en adéquation avec la réalité du terrain. Et pour cela, il ne suffit pas d’avoir des locaux sympas, ou bien encore de pratiquer un management horizontal où les rapports hiérarchiques sont effacés.


Ce qu’est la culture d’entreprise

Si on devait résumer en une phrase qu’est-ce que la culture d’entreprise, on pourrait dire qu’il s’agit de l’ADN de l’entreprise. C’est le ciment de l’entreprise, soit tout ce qui lui permet de constituer un tout et une organisation performante. Traditionnellement, on distingue quatre composantes de la culture d’entreprise :


Les valeurs : Il s’agit sans doute du levier principal pour définir les contours de sa culture d’entreprise. Ce sont notamment tout ce qui aux yeux de l’entreprise est primordial et qui s’incarne au quotidien. Les valeurs d’une entreprise ne sont pas seulement des mots écrits sur une charte de bonnes pratiques, mais la traduction concrète de ceux-ci dans les process internes (recrutement, évolution de carrière, salaire, etc.) et la communication. Les valeurs deviennent alors le meilleur point de départ pour définir les pratiques et les usages de l’entreprise et les actions des RH.


L’histoire de l’entreprise : La culture d’entreprise se construit sur la durée. Chaque membre de l’organisation a besoin de pouvoir s’identifier à l’entreprise et s’en sentir ainsi, proche. Derrière chaque entreprise, derrière chaque membre fondateur, derrière chaque fait marquant de l’entreprise, une histoire peut s’écrire à la manière du storytelling. Les émotions positives ressenties alors contribuent à susciter l’adhésion des collaborateurs, mais aussi des futures recrues et des partenaires éventuels.


La vision : L’une des bases de l’adhésion collaborateur réside sans doute dans l’idée de participer à un projet commun. Ce projet qui dépasse notre seule personne est la traduction concrète de la tendance naturelle des individus à aller vers l’autre. En ayant au préalable défini la vocation première de l’entreprise, il est alors possible de partager votre vision afin que chacun trouve sa place dans l’évolution de l’entreprise. La cohérence devra rester votre maitre-mot.


Les objectifs et actions à déployer : Afin de rendre concrète la culture d’entreprise, il est temps de décliner celle-ci en actions. Il peut s’agir d’actions concrètes en matière d’onboarding, de formation professionnelle ou bien encore d’inclusion et de diversité. Dans tous les cas, la culture d’entreprise nécessite des actions sur le long terme, que vous pouvez ajuster au fur et à mesure de vos objectifs et de l’évolution de votre entreprise.




Pourquoi faut-il penser sa culture d’entreprise ?

Productivité & motivation

Plus la mission de vos collaborateurs fait sens pour eux et plus ils se sentiront impliqués et motivés. Les entreprises sont constamment à la recherche d’une meilleure rentabilité. L’un des effets collatéraux est sans aucun doute un personnel de plus en plus réduit pour effectuer des tâches souvent complexes. Il revient alors au management de créer les conditions dans lesquels chacun trouve aisément sa place. On attend des managers qu’ils soient en mesure de donner une direction claire et précise permettant d’éprouver un sentiment d’appartenance fort.


Embauche et rétention des talents

Les entreprises sont confrontées à une guerre des talents qui les impacte en profondeur. Attirer, fidéliser et retenir les meilleurs devient de plus en plus compliqué. En touchant les talents au cœur des valeurs qui les animent, les entreprises renforcent l’envie de les rejoindre. Les meilleurs talents ne veulent pas seulement un emploi, ils veulent vivre une expérience mémorable et combiner leurs aspirations personnelles et professionnelles. Une étude de l’université de Columbia avait notamment mis en évidence que le turn-over des entreprises ayant une faible culture d’entreprise s’élevait à 48,4 % contre seulement 13,9 % pour les autres.


Climat social

La culture d’entreprise est le meilleur moyen d’attirer les salariés qui vous ressemblent. De la même manière, il est bien plus plaisant de travailler avec des collègues avec lesquelles on s’entend et dans une ambiance de travail agréable.

La fonction RH a un rôle déterminant à jouer, puisque c’est elle qui va déployer en actions concrètes la culture de l’entreprise en s’appuyant sur différents indicateurs du climat social : absentéisme, contestation des décisions de la direction, niveau des salaires, difficultés de recrutement, etc. Ce baromètre de l’entreprise permet donc d’ajuster au mieux les actions à déployer pour faire vivre la culture de l’entreprise et engager durablement vos collaborateurs.



Comment déployer une culture d’entreprise forte et positive ? Étapes et exemples concrets à l’appui


Voici nos 5 conseils pour créer une culture d’entreprise forte, impactante et positive sur le long terme.


Accrochez-vous à vos valeurs fondatrices

Une fois que vous vous serez interrogés sur les valeurs qui fondent votre entreprise, vous allez plus facilement attirer des personnes qui se retrouvent dans celle-ci et qui seront capables de véhiculer naturellement celles-ci. Plus que des compétences, les entreprises cherchent à recruter des profils qui font sens et sont en mesure d’accompagner le développement de l’entreprise.


✌️ L’exemple de Netflix : Cette entreprise mondialement connue a été l’une des premières à mettre en avant sa culture d’entreprise. Elle est d’ailleurs consultable directement sur la rubrique « job » de son site et a été consultée des millions de fois. Sa culture d’entreprise se décline donc autour de quatre valeurs fortes : l’autonomie, le dépassement de soi, une communication transparente et l’ouverture d’esprit.


Travaillez votre communication interne

La communication est un puissant levier de motivation. Pour cela, il est important de laisser place à l’autonomie, la libre parole et la libre expression des idées.


✌️ L’exemple de Spotify : Spotify s’impose comme l’entreprise agile par excellence. En effet, l’autonomie s’impose comme un principe phare de sa culture d’entreprise. Véritable levier de motivation, ce mode d’organisation accroît l’implication de chacun tout en améliorant le degré d’épanouissement.


Respectez l’équilibre vie professionnelle et vie personnelle

Le stress au travail est sans doute le fléau du travail au 21e siècle. La crise sanitaire a, par ailleurs, rendu plus floues encore les frontières entre vie privée et vie personnelle.


✌️ L’exemple de Linkedln : LinkedIn prône la prise de « risques intelligents » et met en avant sur son site carrière l’importance de prendre soin de sa santé mentale et physique.


Valorisez la diversité

Les entreprises se doivent d’être à l’image de la société. À l’ère de la mondialisation de l’économie et de la demande d’une meilleure prise en compte de la différence, une culture d’entreprise forte doit intégrer les questions de diversité et d’inclusion.


✌️ L’exemple de Nike : Leader de l’équipement sportif, Nike joue la carte du dépassement des différences à travers la pratique sportive. Axé sur le progrès, l’innovation et la créativité, Nike mise sur le respect de chacun et un fort esprit de communauté entre les employés.


Pensez sur le long terme

À l’image d’un champ qu’on laboure, la culture d’entreprise n’est pas figée. Bien au contraire, il s’agit d’un tout cohérent pour impacter durablement vos clients, partenaires et collaborateurs. Pour cela, prenez régulièrement le pouls des changements de votre entreprise, de votre secteur d’activité, mais aussi plus globalement de la société.


✌️ L’exemple de Danone : Sa culture d’entreprise prône l’innovation sociétale à travers l’outil « Danone Way ». Profondément ancrée dans l’ADN du groupe, « Danone Way » permet de décliner la politique RSE à l’ensemble des filiales. Le groupe est, en outre, parvenu à engager ses partenaires sur les sujets sociétaux et environnementaux qui lui sont chers.


La culture d’entreprise apparait donc comme une composante majeure de l’identité de l’entreprise. Parfois longue à mettre en place et à s’imposer, elle est sans doute un levier sous-estimé de développement de l’entreprise. Pourtant, à l’heure où les tensions de recrutement ne semblent pas vouloir diminuer, réussir à déployer une culture d’entreprise forte sera probablement la clé de la réussite.


➡️ Vous souhaitez vous aussi déployer une culture d’entreprise positive afin d’améliorer la compétitivité de votre entreprise ?


La méthode TMA vous accompagne pas à pas dans cette démarche, grâce à une approche unique et complète de valorisation des talents.


➡️ Notre équipe est à votre écoute. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’un de nos experts ou à nous contacter directement par email.


➡️ Vous pouvez télécharger la première partie de notre guide pratique intitulé Du talent à la performance.


44 vues