La guerre des talents : Comment attirer et fidéliser les meilleurs candidats ?




Le recrutement est soumis à de fortes tensions. Progressivement, les entreprises émergent de la crise sanitaire et reprennent leurs activités.


Or, si la crise sanitaire a laissé des traces, la levée progressive des contraintes sanitaires laisse entrevoir une guerre des talents toujours en cours et à un niveau similaire à la période précédant la crise. Ainsi, une étude de la DARES a permis de mettre en évidence qu’un nombre élevé d’entreprises françaises restent confrontées à des difficultés de recrutement et ce, peu importe le secteur d’activité.


Comment attirer et retenir les meilleurs ? Quels sont les leviers d’action possibles pour recruter sur des secteurs en tension ? Comment répondre aux souhaits d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ? Comment accroître l’attractivité de certains postes ? Autant de questions auxquelles sont confrontés les entreprises et les professionnels du recrutement.


Au sommaire


>> Qu’est-ce que la guerre des talents ?

>> Pourquoi est-ce important de faire évoluer les pratiques de recrutement ?

>> Cinq conseils pertinents pour remporter la guerre des talents en 2022



Qu’est-ce que la guerre des talents ?


D’où vient le concept de la guerre des talents ?


C’est en 1997 que Steven Hankin du cabinet de conseil McKinsey énonce ce concept dans son ouvrage éponyme The War of Talent. Le concept de la guerre des talents entreprend de décrire les tensions existantes sur le marché du travail entre les besoins des entreprises et le nombre restreint de travailleurs qualifiés.


Dans un environnement de travail en permanente évolution, il n’est plus seulement question de recruter du personnel qualifié. Le défi qui se pose consiste à trouver une personne compétente et qui sache s’adapter à son poste de travail ainsi qu’à l’organisation du travail.



Quels sont les enjeux actuels de la guerre des talents ?


La crise sanitaire a profondément impacté les individus dans leur vie personnelle mais aussi professionnelle. Les entreprises ne peuvent plus seulement mettre en avant la rémunération ou bien le prestige de la fonction pour espérer attirer les meilleurs.


Progressivement, les entreprises doivent démontrer leur capacité à participer à l’épanouissement professionnel mais aussi personnel. Dans le même esprit, les candidats se tournent de plus en plus vers des entreprises en mesure de les accompagner dans la réalisation de leurs projets de vie.



Pourquoi est-ce important de faire évoluer les pratiques de recrutement ?


La pandémie de Covid-19 a mis à mal un certain nombre de pratiques de recrutement traditionnelles. Ainsi, les entreprises et organisations ont dû revoir leur grille et processus de recrutement en prenant en compte ces trois éléments phares :

- les compétences ont une durée de vie limitée,

- la nécessité d’aller chercher les candidats en dehors des viviers traditionnels,

- l’importance d’être plus à l’écoute des attentes des candidats.


Les compétences ont une durée de vie limitée


En raison des avancées technologiques, les recruteurs doivent s’interroger sur la capacité de l’individu à s’adapter aux évolutions du poste à pourvoir. De même, le développement du télétravail a conduit à la redéfinition d’un certain nombre de tâches tout en incitant à plus d’autonomie.


La nécessité d’aller chercher les candidats en dehors des viviers traditionnels


La difficulté à trouver les meilleurs candidats impose de faire preuve d’ingéniosité. Il ne suffit plus de poster une annonce puis d’attendre que le candidat vienne à soi.


Les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn peuvent se révéler parfois très efficaces dans la quête du candidat idéal. On veillera toutefois à garder une véritable cohérence entre l’offre d’emploi et les attentes liées au poste lui-même.


Quelle que soit l’issue du processus de recrutement, il est important de proposer au candidat une expérience agréable. En outre, la transparence et la rapidité des décisions ne doivent pas être négligées.


L’importance d’être plus à l’écoute des attentes des candidats


Dans un marché du recrutement en tension, les candidats peuvent se permettre d’être de plus en plus sélectifs. À charge alors pour les organisations d’avoir des éléments suffisamment convaincants pour sortir du lot. Ainsi, les critères de choix traditionnels peuvent évoluer vers la recherche de plus de sens ou bien encore de plus de liberté dans son emploi du temps.

Par ailleurs, en période de chômage élevé, les entreprises doivent être inventives pour inciter les meilleurs talents à quitter leur emploi et accepter l’insécurité liée à une nouvelle prise de poste.





5 conseils pertinents pour remporter la guerre des talents en 2022


1. Attirer mais aussi retenir les meilleurs

On oublie souvent que la guerre des talents ne se joue pas uniquement dans le fait d’attirer les meilleurs. Elle se joue également dans la capacité à les retenir. Il vous faut donc poursuivre vos efforts pour garder des salariés motivés et donc productifs.


À travers une analyse approfondie, la méthode TMA vous permet de mettre en perspective le potentiel de vos collaborateurs, ses talents et motivations. À l’issue de cette analyse, l’entreprise dispose d’informations fiables afin de savoir précisément quels sont les besoins de l’individu.

Les besoins identifiés permettent également de donner des pistes d’actions sérieuses pour agir sur les leviers de motivation et l’équilibre émotionnel des collaborateurs.



2. Améliorer la transparence de votre processus de recrutement

Avant de prendre le temps de vous proposer sa candidature, votre candidat a besoin de savoir dans quoi il s’engage. Cela ne vaut pas uniquement pour le poste que vous avez à lui proposer. Il vous faut aussi le convaincre en mettant en avant la transparence de votre processus de recrutement.


Cette transparence débute sans aucun doute par votre offre d’emploi. Elle se doit d’être claire, honnête et attractive à la fois.

Inutile d’en faire des tonnes. Il est préférable de ne pas perdre de temps, d’énergie et d’argent avec un mauvais recrutement dû à une offre d’emploi mal rédigée.


Pour améliorer l’attractivité de vos offres, vous pouvez par exemple indiquer quelles sont les étapes du recrutement. Pour cela, vous pouvez donc mentionner le délai de réponse aux candidatures, les personnes qui seront rencontrées ou encore les délais entre les différents entretiens et la date d’intégration souhaitée.


De manière générale, les meilleurs talents seront plus enclins à se tourner vers une organisation privilégiant le côté humain du recrutement et sachant faire preuve d’empathie.



3. Regarder du côté de vos collaborateurs actuels

Trop souvent négligé, le recrutement des talents en interne peut s’avérer une solution très intéressante.


Outre les comptes-rendus des évaluations annuelles ou bien des entretiens professionnels de vos collaborateurs en place, vous avez besoin d’informations objectives pour effectuer le choix le plus adéquat.


La méthode TMA vous permet de faire évoluer les fonctions de vos collaborateurs en vous basant sur des données concrètes. Les outils d’analyse que nous avons développés sont destinés à faciliter la prise de décisions. Vous disposerez aussi d’informations pour anticiper le potentiel d’évolution des collaborateurs déjà en place.



4. Développer une culture d’entreprise forte

Une organisation ou une entreprise est avant tout un ensemble. Certes, la vocation d’une entreprise est la vente de produits ou services mais c’est également un lieu de vie pour les collaborateurs qui y prennent part.


Ainsi, comme toute organisation, les valeurs et la vision de votre entreprise sont des leviers de motivation dont il faut tenir compte. Pour contribuer à la croissance de votre entreprise, vos collaborateurs doivent pouvoir se projeter. Il est donc nécessaire de travailler à la construction d’une culture d’entreprise saine, forte et cohérente.


5. Attirer grâce à une marque employeur innovante

Quel que soit votre secteur d’activité, disposer d’une Marque Employeur (ou Employer Branding) constitue un véritable axe de développement des ressources humaines.


Développer une Marque Employeur a de nombreuses vertus. Cela se traduit par :

- une image positive de votre entreprise sur le web ;

- l’amélioration de votre e-réputation ;

- une meilleure maîtrise des coûts liés au recrutement en limitant le besoin de faire appel à des prestataires du recrutement ;

- un nombre plus élevé de candidatures reçues ;

- un fort sentiment d’appartenance de la part des collaborateurs déjà en poste.



>> Vous souhaitez optimiser la gestion de vos collaborateurs, attirer et retenir les meilleurs ? La méthode TMA vous accompagne de façon concrète et pragmatique à aligner les besoins de l’organisation et ceux des individus qui la composent.


>> Vous pouvez prendre rendez-vous gratuitement avec l’un de nos spécialistes.


>> Vous pouvez également télécharger gratuitement notre ebook Les 7 clés de la réussite pour la gestion des talents.

140 vues