top of page

Voici votre article

Notre ouvrage pratique ​"Du talent à la performance"

Nous aimons partager nos connaissances, c’est pourquoi nous mettons gratuitement à votre disposition notre manuel. Téléchargez-le ou commandez-en une copie.

Découvrez la puissance du développement des talents avec TMA

Une organisation performante repose sur les talents de ses employés. Avec TMA, vous pouvez déployer les bons talents aux bons endroits, permettant ainsi à votre organisation de prospérer. Qu'il s'agisse de recruter les bons candidats ou d'encourager le développement, nous sommes là pour vous aider. Optez dès aujourd’hui pour une organisation axée sur les talents.

Pôle Emploi devient France Travail : Ce qui change concrètement



Janvier 2024 sonne la fin de Pôle Emploi. Ce dernier devient France Travail avec de nombreux changements à la clé. Ce nouveau nom pour Pôle emploi s’inscrit dans le cadre des lois plein emploi. L’objectif principal est d’assurer une meilleure adéquation entre les offres d’emploi et les éventuels candidats. En effet, on assiste depuis plusieurs années à de fortes tensions sur le marché de l’emploi avec un taux de chômage faible et de plus en plus de postes non pourvus. Pour les entreprises et les professionnels RH, il s’agit de réussir à s’adapter à un contexte économique fluctuant qui oblige à s’appuyer sur des partenaires fiables. 


C’est dans ce contexte-ci que Pole Emploi laisse place à France Travail, un super organisme public dont l’objectif ambitieux est d’offrir une meilleure visibilité à tous, entreprises et demandeurs d’emploi, pour fluidifier le marché du travail. Un vaste programme, n’est-ce pas ! 


Au sommaire de cet article, 

✔️Pourquoi Pole Emploi change de nom ? 

✔️ Pôle Emploi devient France Travail : les 5 changements majeurs sur votre gestion RH


Pourquoi Pole Emploi change de nom ? 


À travers ce changement de nom, le gouvernement souhaite faire de France Travail le partenaire privilégié des entreprises. Pourquoi ? Qu’est-ce qui n’allait pas avec Pole Emploi ? On vous explique. 


Les objectifs derrière France Travail 


Depuis plusieurs années maintenant, le gouvernement déploie diverses stratégies en vue d’atteindre le plein emploi. Pour y parvenir, les politiques d’accompagnement vers l’emploi et la sécurisation des parcours professionnels sont déterminantes. Le gouvernement s’appuie donc sur le service public de l’emploi en France. Son amélioration est donc centrale. 


En effet, que l’on soit salarié ou entreprise, la machine Pôle emploi a parfois semblé un peu grippée ! La mise en place de France Travail vise à rendre le système plus efficace et réactif aux besoins fluctuants du marché du travail. 


L’objectif du gouvernement est double : 

  • Réduire le taux de chômage

  • Et améliorer l’accès à l’emploi de tous les actifs, les jeunes entrants et les séniors notamment. 


La différence fondamentale avec Pôle emploi


Alors que Pole Emploi se concentrait principalement sur la mise en relation entre demandeurs d’emploi et entreprises, France Travail adopte une approche plus globale. Cette approche à 360° se traduit par une collaboration plus fine avec les acteurs de l’emploi (Écoles et universités, organismes de formation, missions locales, Cap Emploi, associations, entreprises, etc.). Pour les entreprises et les demandeurs d’emploi, cela signifie un seul interlocuteur qui, de son côté, coordonne l’ensemble des services et acteurs disponibles. 


Les implications pour les politiques de l’emploi


Avec France travail, les politiques de l’emploi décidées par le gouvernement se déclinent sur le terrain avec un accompagnement personnalisé accru. L’idée étant alors d’être au plus près des besoins de chacun pour y répondre de façon plus réactive. 




Pole emploi devient France Travail : les 5 changements majeurs pour votre gestion RH 


Le nouveau nom de Pôle Emploi se veut le reflet de la réorientation stratégique permettant à tous les acteurs de l’emploi de gagner en fluidité. Voici les 5 changements qui peuvent vous impacter dans votre gestion RH


#1 — La mise en place d’un portail numérique et d’un réseau de guichets physiques 


Pour les personnes en recherche d’emploi, l’inscription sera systématique à compter de 2025. Elle peut se faire directement via le portail numérique de France Travail. Dans un souci de toucher des publics éloignés des usages numériques, un réseau de guichets physiques sera développé. 

En outre, ceux dont l’accès à l’emploi est parfois difficile comme les bénéficiaires du RSA où bien les personnes en situation de handicap pourront être mieux accompagnés par un interlocuteur unique. 


👍 Pour les entreprises, cela signifie un vivier de candidatures élargi puisque France Travail recensera davantage de candidats potentiels. 


#2 — La gestion des demandeurs du RSA


Jusqu’à présent, seuls 40 % des bénéficiaires du RSA étaient inscrits à Pôle emploi. Cette situation éloignait encore davantage ces derniers d’une reprise d’activité professionnelle. La demande de RSA sera désormais conditionnée à une inscription à France Travail


👍 Les personnes en fin de droit aux allocations chômage pourront être mieux suivies. Si besoin, elles pourront plus simplement prétendre aux RSA. Le lien entre la CAF, qui verse le RSA, et France Travail sera simplifié. 



#3 — L’instauration d’un contrat d’engagement


Le gouvernement souhaite mieux encadrer le bénéficiaire du RSA. Or, jusqu’à présent leur retour vers l’emploi était dilué entre divers dispositifs tels que le projet personnalisé d’accès à l’emploi, le contrat d’engagement jeune ou encore le contrat d’engagement réciproque

Pour pallier à cela, le gouvernement met en place un contrat d’engagement unifié. Il se compose à la fois d’un volet accompagnement et d’un volet emploi avec l’obligation d’effectuer quinze heures de travail hebdomadaire obligatoire. 


👍 Avec la mise en place du contrat d’engagement, les attentes envers les demandeurs d’emploi s’en trouvent modifiées. En plus de jouer un rôle clé dans le retour à l’emploi, les entreprises pourront ainsi pourvoir des postes dont l’attractivité fait parfois défaut. L’évaluation et l’intégration des candidats peuvent s’en trouver affectées.


#4 — Le renforcement des partenariats avec les acteurs locaux de l’emploi


Les organismes d’insertion comme Cap Emploi ou les missions locales peinent parfois à réaliser pleinement leurs actions en faveur de l’emploi. Or, on a d’un côté de nombreuses entreprises qui peinent à recruter et de l’autre des personnes en recherche d’emploi qui peinent à s’insérer professionnellement. France Travail fera le lien entre l’entreprise et les divers acteurs locaux. Cela permettra notamment une meilleure compréhension du bassin d’emploi pour réussir une approche plus ciblée et plus efficace. En somme, agir pour l’emploi durablement ! 


👍 Face à la pénurie de candidats, les entreprises vont enfin gagner un temps précieux : un seul organisme qui fait le pont entre leurs besoins et les souhaits et attentes des talents. 


#5 — Un véritable focus sur la formation professionnelle et l’insertion de tous


Qu’il s’agisse de la génération Y ou de la génération Z, tous les actifs ont bien compris que se former est le meilleur moyen de se prémunir contre les aléas de la vie professionnelle. Cependant, autant la formation est-elle bien pensée pour les salariés en poste à travers le compte personnel de formation, autant elle peut devenir plus compliquée pour ceux en recherche d’emploi. Pourtant, le développement des compétences est un levier essentiel pour garantir l’insertion sociale et professionnelle de tous. 

France Travail mise dessus en facilitant les formations, en adéquation avec les projets professionnels et les remontées du terrain. L’employabilité s’en trouvera renforcée. Cela va ainsi permettre aux entreprises d’avoir des candidats mieux préparés et formés. 


👍 Une meilleure formation des demandeurs d’emploi est un plus non négligeable pour les employeurs. En effet, le contexte économique est complexe et oblige à faire preuve de réactivité pour rester compétitif. 


En résumé, le changement de Pôle Emploi en France Travail poursuit un objectif global de simplification et de modernisation du marché du travail. Le gouvernement a bien compris que les entreprises comme les personnes en recherche d’emploi ont besoin de fluidité pour se concentrer sur leur évolution et leur croissance. 


À terme, ces changements doivent permettre une meilleure adéquation entre l’offre d’emploi et les profils des candidats avec une amélioration notable de l’accès à l’emploi. Dans un contexte économique de plus en plus complexe, un organisme public au service de l’emploi va sans doute constituer une révolution !

コメント


bottom of page