Digital learning : un format qui gagne ses lettres de noblesse

Pour nombre de salariés, la crise sanitaire a été l’occasion de se frotter, pour la première fois, à une formation en ligne. Si cette modalité est globalement appréciée, plusieurs axes d’amélioration sont identifiées par les bénéficiaires, comme le révèle une nouvelle étude.


À l’heure de la distanciation sociale, le format distanciel permet à de nombreux stagiaires de continuer leur parcours de formation. En 2021, les formations digitales n’ont jamais été si accessibles et l’amélioration des outils permet de proposer des parcours d’études interactifs, motivants et accompagnés sur mesure.

Avec l’Ipsos, le Groupe IGS Formation Continue, qui propose une offre de digital learning accompagné, a interrogé des actifs français pour établir un état des lieux de la formation en ligne, de son intérêt et de l’adhésion des adultes. Premier enseignement : pour la majorité des répondants, qui suivent ou ont suivi une formation en ligne au cours des 12 derniers mois, cette expérience est vécue positivement.


La question de l’accompagnement, cruciale en distanciel

L’un des avantages mis en avant est la plus grande flexibilité permise par le digital. Les plus jeunes y voient également une économie financière, et davantage de discrétion vis-à-vis de leur employeur. Plusieurs facteurs expliquent le haut niveau de satisfaction des apprenants : la qualité de l’intervenant et du contenu, mais aussi des éléments propres au format digital comme l’ergonomie et la facilité d’utilisation de la plateforme, ou encore l’aisance du formateur avec les outils digitaux.

La grande majorité réussit à rester concentrée, mais une partie des répondants trouve pénible le fait de devoir rester devant un écran, et d’autres – notamment les plus jeunes – avouent décrocher par moment. Un peu plus de huit apprenants sur dix sont prêts à refaire une formation en ligne si l’occasion se présente.

L’étude confirme également le rôle central de l’accompagnement : pour 79 % des répondants, il est considéré comme important dès le début du processus (choix de la formation). L’absence d’accompagnement entraîne, en revanche, une insatisfaction notable.


Appliquer les atouts du présentiel au digital learning

Par ailleurs, le distanciel est désormais le format préféré d’un tiers des répondants, qui apprécient plusieurs aspects : la praticité, la flexibilité organisationnelle, le gain de temps et la simplicité. Le présentiel reste plébiscité pour ses dimensions relationnelles, notamment avec les autres apprenants. Un dernier point très important pour les plus jeunes – qui pour autant sont majoritairement enclins à recommander la formation à distance.

Quels axes d’amélioration sont à apporter aux formations à distance ? Plusieurs suggestions visent à profiter pleinement des atouts du digital, notamment le replay, l’optimisation des vidéos (en qualité et quantité), la prise en compte des disparités en termes de connexion Internet ou d’équipement, des contenus légers, des formateurs à l’aise avec les outils numériques et accessibles via chat, par exemple.

Les répondants recommandent aussi d’emprunter certains atouts au présentiel comme l’interactivité, les séances de groupe, davantage de personnalisation ou la possibilité de recevoir le support avant la formation.


Source : www.focusrh.com/formation/e-learning-mooc/digital-learning-un-format-qui-gagne-ses-lettres-de-noblesse-34421.html

16 vues