Réaliser un feedback constructif : 3 bonnes pratiques à adopter en 2022




Le feedback s’impose de plus en plus dans les pratiques managériales des entreprises. Or, cette pratique est loin d’être nouvelle et trouve son origine outre-Atlantique au cours des années 60. Pourtant, alors même que ses vertus sont nombreuses, le feedback, également appelé « remontée d’informations » ou simplement « retour » reste parfois difficile à déployer. Cependant, améliorer ses feedbacks et les transformer en de véritables retours constructifs apparaît comme indispensable pour accroître l’engagement collaborateur.


On dit souvent que le feedback, c’est tout un art… Rassurez-vous, grâce à notre article, vous aurez toutes les cartes en main pour démystifier le feedback et le pratiquer en confiance au sein de votre entreprise.


Au programme :

  1. Qu’est-ce qu’un feedback constructif ?

  2. Pourquoi est-ce important de faire des retours constructifs ?

  3. 3 bonnes pratiques à adopter pour des feedbacks constructifs


Qu’est-ce qu’un feedback constructif ?

Le feedback constructif : éléments de définition

Un feedback constructif, c’est avant tout faire un retour d’informations à l’instant T sur une situation passée en vue d’agir sur l’avenir.

Ce retour d’informations est en premier lieu un exercice de communication basé sur une conversation honnête, sincère et transparente. Par la suite, il se révèle un outil de management précieux pour recueillir le pouls de l’ambiance de travail au sein de l’équipe et s’assurer que les actions mises en place sont propices à l’amélioration de l’engagement collaborateur.


Concrètement, qu’est-ce qu’un feedback constructif ?

Un feedback constructif se traduit par une conversation entre un manager et son collaborateur au cours de laquelle au regard d’une situation passée, seront mis en évidence :

  • Les points forts et qui sont à renforcer à l’avenir ;

  • Les points négatifs qu’il convient d’améliorer.




Pourquoi est-ce important de faire des retours constructifs ?

Ne pas faire de retour à vos collaborateurs sur leur travail équivaut à les laisser voguer, sans qu’ils soient certains de prendre la bonne direction. C’est pourquoi nous vous recommandons d’instaurer une véritable culture du feedback au sein de votre entreprise. Pour finir de vous convaincre, voici les avantages à instaurer celle-ci sans plus attendre.


Côté manager, les 3 avantages du feedback

Du côté du management, un feedback constructif permet de :

  • Valider que les consignes et les attendus des missions confiées sont bien compris ;

  • Accroître la motivation des membres de l’équipe en s’impliquant avec eux dans la réalisation de leurs missions ;

  • Fluidifier la communication pour renforcer les liens sociaux, le bien-être et le bonheur au travail de chacun.


Côté salarié, les 3 avantages du feedback

La pratique du feedback au sein d’une entreprise contribue sans aucun doute à la préservation de la santé mentale des collaborateurs et à l’amélioration de la qualité de vie au travail (QVT).

Parmi les principaux avantages de cette pratique, on peut citer :

  • L’accroissement du sentiment de reconnaissance et de considération ;

  • La possibilité de mieux comprendre les tenants et les aboutissants de son travail ;

  • Le fait de pouvoir faire preuve de pro activité et donc de s’impliquer davantage dans son travail au quotidien.

En somme, la rétroaction constructive permet d’user de son leadership pour permettre à chacun de s’améliorer, motiver, mais aussi fédérer les équipes et mettre en place rapidement des actions correctives.





3 bonnes pratiques à adopter pour un feedback constructif et efficace

Vous êtes convaincus de l’intérêt d’instaurer et de mettre en place des feedbacks, mais vous ne savez pas comment faire des retours constructifs, voire parfois difficiles. Voici nos conseils pour y parvenir en toute simplicité.


#1 — Choisir le moment opportun

Lors d’un feedback, il se peut que vous n’ayez pas que des choses agréables à évoquer. En toute logique, il faudra veiller à choisir le moment idéal pour le faire. On évitera donc de faire des retours en pleine réunion ou lors d’un repas d’équipe.


De la même manière, on évitera de faire des retours à un membre de son équipe alors que celui-ci traverse une période de surcharge de travail, ou bien une situation personnelle difficile. Pensez à faire preuve d’empathie pour que votre recadrage soit bien accueilli et ainsi réussir à travailler de manière constructive.


Enfin, s’il s’agit d’un feedback négatif, assurez-vous d’avoir pris le recul suffisant sur la situation ainsi que l’ensemble des éléments permettant d’objectiver la situation et prendre les meilleures décisions.


👉 Notre conseil pour un feed-back constructif : s’il s’agit par exemple d’un projet qui s’étale sur plusieurs semaines ou mois, vous pouvez mettre en place des points d’étapes réguliers en face à face. Si vous optez pour un email, il ne peut s’agir que d’un préalable à une discussion de vive voix.



#2 — Envisager ensemble la meilleure solution

Les feedbacks, quelle que soit leur teneur, sont des moments qui impactent significativement le sentiment de reconnaissance au travail. Une étude de la DARES parue en 2016 avait par ailleurs permis de mettre en avant que ce manque de considération constitue un facteur aggravant de maladie mentale et notamment d’état dépressif.


👉 Notre conseil pour un feed-back constructif : adoptez une posture bienveillante et positive pour travailler ensemble à la mise en place de nouvelles méthodes de travail en tenant compte des éléments mentionnés par chacun. Ce n’est qu’ainsi que chacun pourra se sentir impliqué et motivé pour la suite du projet et les livrables à venir.



#3 — Miser sur une communication fluide

La communication est un axe central, voire déterminant d’un bon feedback. Cependant, avant même de communiquer, il est primordial de prendre le temps de définir l’intention derrière le retour d’informations que vous envisagez de faire. S’agit-il de mieux comprendre les tensions au sein de votre équipe ? Souhaitez-vous vous assurer que toutes les consignes ont été comprises ? Ou peut-être vous assurer que votre équipe ne fait pas face à un obstacle ?


Une fois l’objectif du feedback défini en amont, il est temps d’en informer votre collaborateur. Il ne s’agit pas d’un entretien formel comme un entretien d’évaluation, mais bien un échange entre deux parties soucieuses d’avancer ensemble dans la bonne direction. Tenez compte également des éléments relevant de la communication non verbale en manifestant une attitude ouverte et propice à la discussion.


👉 Notre conseil pour un feed-back constructif : Avant cet entretien feedback, nous vous recommandons de communiquer à votre collaborateur les points qui seront abordés. Pour votre salarié, il s’agit de lui permettre de préparer d’éventuels documents ou éléments de réponse afin de donner de la perspective à l’échange.



# Bonus : la bonne pratique qui change tout !

Pensez toujours à garder une trace écrite de l’échange et du retour d’informations qui en découle. C’est indispensable dans le cas où les membres de l’équipe seraient amenés à changer et assurer la continuité des missions.


👉 À l’issue du feedback, vous pouvez par exemple faire un récapitulatif par mail. C’est l’occasion à la fois de rappeler les principaux points abordés et ce qui en découle dans les actions à venir. Ce récapitulatif sera aussi un excellent point de départ pour les feedbacks à venir.


Vous voilà désormais au fait des bonnes pratiques et compétences managériales à développer pour réaliser à votre tour des feedbacks constructifs. Plus que jamais, les individus sont en demande d’interactions et d’échanges pour se sentir mieux dans leur emploi, plus impliqués et motivés. La communication est sans aucun doute un levier essentiel pour réussir à faire des rétroactions constructives et efficaces sur le long terme et ainsi créer un environnement de travail sain et productif à la fois.


Il s’agit aussi d’un excellent moyen de valoriser votre marque employeur et votre culture d’entreprise en misant sur le sentiment de bien-être au travail, d’épanouissement personnel et de considération de vos collaborateurs.


➡️ Vous souhaitez vous aussi améliorer votre management et former efficacement vos équipes à l’exercice de la critique constructive ?

La méthode TMA vous accompagne pas à pas dans cette démarche, grâce à une approche à 360° de valorisation des talents.

➡️ Notre équipe est à votre écoute. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’un de nos experts ou à nous contacter directement par email.

➡️ Vous pouvez télécharger la première partie de notre guide pratique intitulé Du talent à la performance.

70 vues